Redécouvrez ces 7 actrices célèbres qui ont connu un succès retentissant dans les années 80. Toutes différentes et iconiques, femmes fatales, elles ont toutes une carrière incroyable et ont marqué l'histoire du cinéma, leur génération et les suivantes.

  • Sophie Marceau : un succès phénoménal avec La Boum

Découverte à 14 ans avec le film La Boum, Sophie Marceau voit sa carrière débuter à ce moment. La Boum, c’est l’histoire d’une jeune adolescente qui vit sa vie de jeune fille, entre le lycée, les relations compliquées avec ses parents, et le début des émois avec les garçons.

Sophie Marceau gagne en 1982 le César du meilleur espoir féminin pour la Boum 2. Elle tourne dans une dizaine de films dans les années 80, notamment Joyeuses Pâques de Georges Lautner et Fort Saganne d’Alain Corneau, mais sa carrière est loin de s’arrêter là.

Sophie Marceau est aussi une femme engagée, marraine de l’association Arc-en-ciel, qui aide des enfants atteints de maladies graves. Elle défend également la cause des animaux et est végétarienne. En 2018, elle dénonce la cruauté des élevages de poules dans une vidéo de l’association L214.

  • Isabelle Adjani : un jeu dramatique inégalable

isabelle-adjani-actrices-francaises-celebres

Révélée dans les années 70, Isabelle Adjani connaît un succès explosif dans les années 1980. Elle établit un record avec à ce jour 5 césars de la meilleure actrice et 2 nominations pour les Oscars.

Célèbre pour ses rôles dans le registre dramatique, elle incarne de nombreux personnages fragiles psychologiquement ou instables, mais diversifie son jeu par la suite.

  • Nathalie Baye : la danseuse devenue actrice de renom

nathalie-baye-actrices-francaises-annees-1980

Après une formation de danseuse, Nathalie Baye suit le Cours Simon dont elle est diplômée en 1972. Elle commence alors une carrière sur grand écran et devient l’actrice fétiche de Truffaut, avant de tourner elle aussi pour Jean-Luc Godard. Au début des années 80, elle rafle en trois ans 2 fois le César de la meilleure actrice dans un second rôle, puis celui de la meilleure actrice pour La Balance.

Très engagée, Nathalie Baye défend des causes telles que la défense de l’environnement, la légalisation de l’euthanasie et la protection de l’enfance défavorisée.

  • Juliette Binoche : une artiste aux multiples talents

juliette-binoche-actrices-francaises-annees-80

La carrière de Juliette Binoche débute au théâtre après le Conservatoire national supérieur d’art dramatique, puis prend de l’ampleur au cinéma puisqu’elle tourne pour des réalisateurs de renom : d’abord pour Jean-Luc Godard dans Je vous salue, Marie, puis pour Jacques Doillon dans la Vie de famille et dans Rendez-vous, d’André Téchiné. Elle est alors nommée pour beaucoup de prix à l’international et en gagne de nombreux.

Elle s’investit également dans des projets au théâtre, ainsi qu’en danse avec le spectacle In I en 2008.

  • Isabelle Huppert : celle a qui il tenait à coeur de jouer pour des réalisatrices, et pas uniquement pour des hommes

Issue d’une famille aisée, Isabelle Huppert reçoit une éducation de qualité en arts et culture et se destine à une carrière prestigieuse, prolifique tant à la télévision qu’au théâtre et au cinéma, et récompensée par de nombreux prix. Elle aussi tourne avec de prestigieux réalisateurs comme Jean-Luc Godard ou Michael Cimino.

Elle tient également à jouer pour des femmes. Les réalisatrices féminines sont rares à l’époque, et Isabelle Huppert tourne avec plusieurs d’entre elles, comme Patricia Moraz, Christine Pascal, Liliane de Kermadec ou encore Diane Kurys, pour qui elle partage l’affiche de Coup de foudre avec Miou-Miou.

miou-miou-isabelle-huppert-actrices-celebres-francaises-80

  • Miou-Miou : une comédienne talentueuse et célèbre mais non moins modeste

Son CAP de tapisserie en poche, rien ne laissait penser que Miou-Miou aurait la carrière d’actrice qu’on lui connaît aujourd’hui. Miou-Miou, nom de scène qui lui a été donné par Coluche, alors son compagnon, fait ses armes au café-théâtre le Café de la gare. Elle gravit les marches vers le succès petit à petit, dans le registre de la comédie. Elle obtient en 1980 le César de la meilleure actrice pour le film La Dérobade, mais reste néanmoins humble et ne se rendra à aucune des cérémonies pour lesquelles elle est nommée. Elle déclare : « Les Césars, j'y vais jamais ; les honneurs, je m'en fous. »

  • Emmanuelle Béart : des débuts érotiques à la consécration

emmanuelle-beart-actrices-francaises-annees-1980

Emmanuelle Béart débute sa carrière avec le film érotique Premiers Désirs, puis devient vraiment célèbre à partir du film Un amour interdit, de Jean-Pierre Dougnac, pour lequel elle est nominée pour le César du meilleur espoir féminin en 1985. L’année suivante, c’est un succès international avec Manon aux Sources, aux côtés de Daniel Auteuil. Pour ce film adapté du roman éponyme de Pagnol, elle remporte le César de la meilleure actrice dans un second rôle.

Engagée dès sa jeunesse, elle profite d'être célèbre pour médiatiser de nombreux combats humanitaires, notamment en faveur des enfants maltraités avec l’UNICEF, pendant dix ans, puis pour les sans-papiers et étrangers en situation irrégulière.

Ces actrices célèbres, connues de tous, n'ont pas fini de nous épater par leur jeu et leur talent. Elles demeurent indétrônables et nous donnent d'ailleurs envie de voir ou de revoir les films cultes dans lesquels elles ont joué dans les années 80.