Il peut exister de nombreuses raisons de vouloir s’affirmer au sein de son couple. Assez classiquement, il peut arriver au sein d’un couple que l’une des deux personnes se laisse aller à se reposer un peu sur l'autre et à dépendre un peu de l’autre, à suivre ses choix, à moins se poser de question sur ses désirs réels…

A bien y regarder, suivre les décisions de la personne que l’on aime peut sembler assez confortable. Néanmoins, il peut arriver, si cela devient une habitude et s’installe dans la durée, que cela finisse par créer un déséquilibre au coeur de la relation.

Pire, on peut finir par s’ennuyer dans sa propre vie ou ne plus se reconnaître, avoir la sensation de se perdre de vue, de devenir un fardeau pour l’autre ou encore d’être piégé dans une relation que l’on a pourtant choisie. Cela peut aussi être problématique pour le conjoint d'une personne qui n'ose pas s'affirmer plus : il peut être assez pesant au quotidien de devoir gérer les décisions de deux personnes, même si cela peut être flatteur ou excitant au début.

Apprendre à se faire confiance, à s'écouter et à se respecter

Dans les faits, il est important que les deux personnes d’un couple trouvent la bonne distance, le bon fonctionnement qui leur permette d’investir un espace ensemble et de construire une vie de couple faite notamment de projets communs ou de valeurs partagées, tout en préservant pour chacun son propre espace pour exister en tant que personne. Pour s’affirmer dans son couple, il faut donc d’abord construire une relation plus douce et plus solide avec soi-même.

Comment ? Alors bien sûr, avoir confiance en soi peut être un travail de longue haleine et ce n’est pas toujours aussi simple que ça. Néanmoins, pour avoir confiance en soi, peut-être faudrait-il commencer par apprendre à se faire confiance. La nuance est légère mais montre que cela doit venir de soi, et que la confiance en soi est quelque chose qui s’entretient plus qu’elle ne s’acquière.

Pour se faire confiance, rien de tel qu’un petit exercice d’introspection, puis petit à petit apprendre à s’écouter et à suivre son ressenti. Faites confiance à vos émotions, à vos ressentis corporels. De nos jours, nous sommes de plus en plus déconnectés de nos émotions et de notre corps. Pourtant, il s’agit de quelque chose de fondamental. Les problèmes se règlent finalement peu avec le cerveau ou par la raison. Renouez avec votre instinct, de façon presque animale, suivez votre intuition. C’est là qu’est la vérité.

Osez vous imposer, osez dire non !

A partir de là, cessez d’accepter des choses qui vont contre votre ressenti. Recherchez en permanence une certaine forme d’harmonie avec vous-même. Cherchez à être en phase avec vous-même. Si vos actes, vos décisions, vos mots sonnent juste, à l’intérieur de vous, c’est que vous êtes sur la bonne voie. Pour vous affirmer, dans votre couple ou même dans d’autres aspects de votre vie, il faut donc d’abord sonder ce qui se passe en vous quand vous faîtes telle ou telle chose.

Vos ressentis et vos émotions sont légitimes et valides. Il faut respecter votre ressenti et ne pas les minimiser ou les négliger. Accordez de l'importance à vos émotions, accordez-vous de l'importance et de la légitimité.

Lorsque vous tolérez telle chose, est-ce que cela sonne juste ? Alors tout va bien. Est-ce que cela vous contrarie ? Vous stresse ? Vous fait mal au ventre ? Là, il serait bien de procéder à un ajustement. Changer quelque chose, oser agir sur un statut quo, modifier des habitudes peut-être… Imposez-vous, osez dire non ! Et surtout, communiquez !

Communiquez, parlez de vos émotions pour éviter tout malentendu

En effet, on se sent parfois contrarié ou prisonnier de certaines situations, en ayant l’impression que notre conjoint comprend le malaise ou le mal-être qu’on le ressent, et nous attendons donc qu’il agisse en conséquence et règle le problème. Cependant, peut-être que lui ne comprend pas ce que vous ressentez, interprète vos émotions de travers ou attribue votre malaise à une autre cause.

Quoi qu’il en soit, pour supprimer le doute, parlez-en ! De nombreuses incompréhensions ou conflits peuvent se régler très simplement à condition que l’on ose en parler. Il est important de verbaliser vos ressentis, de mettre des mots sur un mal-être. De plus, lorsqu’une situation stagne comme cela, sans que les conjoints en parlent, cela peut générer de la frustration, laquelle risque de finir par augmenter les tensions au sein du couple puis les faire éclater en dispute.

Affirmer son désir, faire de ses envies une réalité

N'ayez pas peur de vous affirmer vis-à-vis de votre conjoint(e). Au contraire de l'embêter, peut-être aimerait-il (ou elle) que vous soyez plus audacieuse (ou audacieux), que vous imposiez vos envies, que vous preniez des décisions, que vous affirmiez vos désirs... Peut-être aimerait-il parfois pouvoir pouvoir se reposer sur vous un peu plus, ou suivre les choix que vous feriez.

La littérature questionne de plus en plus les rapports au sein du couple, les questions de rôles assignés à un genre ou un autre, la représentation que l'on a de l'intimité d'un couple et ce qui se tisse dans cette intimité, etc. Petit à petit les représentations évoluent et les contours se floutent, tant pour ce qui est de la (re)définition de son identité (identité de genre, identité sexuelle...), de son rapport à la féminité et la masculinité mais aussi autour d'enjeux d'estime de soi, d'affirmation et d'épanouissement personnel.

En cette rentrée littéraire, si vous souhaitez lire une histoire qui floute les codes de la sexualité entre un homme et une femme et questionne les rapports de domination dans l'intimité, vous pouvez lire le roman Objet trouvé, de Matthias Jambon-Puillet. Sous le prisme de relations SM se joue l'histoire d'un triangle amoureux tout en finesse et en subtilité, posant des questions profondément structurales et invitant à une réflexion beaucoup plus large sur les rapports de force au sein d'un couple. Voici le résumé de ce roman brillant et hors du commun :

"Le soir de son enterrement de vie de garçon, Marc disparait, laissant seule sa fiancée, Nadège, enceinte de leur premier enfant. Trois ans plus tard, alors que Nadège a refait sa vie, on retrouve Marc : nu, dans une salle de bain, bras menottés dans le dos. Dans la pièce voisine, quelqu’un est mort – une femme gainée de cuir. Qui était-elle ? Que s’est-il passé durant ces années ? Et, surtout, quel futur pour Marc et Nadège ?

Derrière l’énigme apparente se cache une histoire simple qu’il faut reconstituer, celle de trois personnes qui se cherchent, se frôlent, et doivent choisir comment mener leur vie.

Dans ce roman, Matthias Jambon-Puillet donne à voir un triangle amoureux atypique, qui trouve sa réalisation dans l’exploration des sexualités alternatives. C’est aussi, en filigrane, une réflexion sur la masculinité, l’engagement et la quête de la jouissance."