Est-ce que le fait de ne pas boire d’alcool est une malédiction pour votre vie amoureuse ? Marie répond à une utilisatrice qui se demande quand et comment partager cette information à un prétendant, sans le refroidir. En effet, un premier rendez vous sans alcool est surprenant pour certains hommes (même les biens !).

Question :
Je ne bois pas d’alcool, et tout le monde propose tout le temps de se rencontrer « autour d’un verre ». Que dois-je faire dans cette situation ? Ca ne me dérange pas du tout d’aller dans un bar, mais on dirait que les gens sont mal à l’aise lorsque je commande un Perrier. Si je propose d’aller prendre un café à la place, ils me demandent parfois pourquoi, donc j’explique que je ne bois pas d’alcool et ça les gêne. Quel serait le meilleur moment ou la meilleure façon de partager cette information ?
Dana, 24, Paris

Réponse :
Merci pour cette question Dana. Si ça peut te rassurer, laisse-moi te dire avant tout que tu n’es pas la première à m'écrire à ce sujet, et tu n’es certainement pas la seule à ne pas boire d’alcool sur Abricot.

Ne pas boire n'a rien d'anormal

D'abord, relativise. J’irai même plus loin en disant que vivant moi-même à Paris, j’ai quelques amis qui ne boivent pas, chacun pour des raisons différentes. En ce qui concerne les célibataires, certains préfèrent sortir avec des personnes similaires, d’autres n’y portent pas d’attention particulière. Ce que j’essaye de dire c’est que le fait que tu ne boives pas ne fait de toi ni quelqu’un de bizarre, ni d’indésirable. Tu dois juste trouver une manière de partager cette information afin de ne pas perdre ton temps avec des gens qui préfèrent sortir avec quelqu’un qui boit.

Grisée par la sobriété

Si tu veux signaler sur ton profil que tu ne bois pas d’alcool, essaye de le dire d’entrée de jeu avec humour : « quand je me saoule, c'est au Coca Light ». Si tu choisis en effet de dire « non » à l’alcool sur ton profil, sache que ça réduira ton champ de compatibilité. Une étude de juin 2017 montre que ceux qui boivent de l’alcool ont deux fois plus d’interactions et de likes que les autres.

Cela peut paraître un peu déprimant pour quelqu’un dans ta situation, mais ne t’en fais pas, car j’ai aussi deux bonnes nouvelles : Tout d’abord, lorsqu’il y a « match », il y a 29% de plus d’échange de numéros entre personnes qui ne boivent pas que chez les autres. Ensuite, ceux qui choisissent d’afficher sur leur profil qu’ils ne boivent pas reçoivent 33% de likes de plus de la part de personnes similaires.

L'amour avec ou sans alcool

Suite à ces statistiques, je te propose le plan d’action suivant : Préfère les personnes ne buvant pas d'alcool sur les sites de rencontre mais n’exclus pas pour autant celles qui boivent de tes préférences, puisque ça ne te pose pas de problème ; il n’y a aucune raison de réduire ici ton champ de compatibilité. En même temps, ton statut sera mis en valeur pour ceux qui recherchent uniquement des gens qui ne boivent pas. En fin de compte, tu seras face à des personnes qui boivent ou non mais qui dans tous les cas n’auront aucun problème avec ton Perrier.

Bien entendu, les choses ne sont pas toujours aussi limpides. Si, pour une raison quelconque, quelqu’un te propose d’aller boire un verre, prépare une réponse-type avant le premier rendez-vous pour éviter les surprises et déceptions. Je comprends que certaines personnes soient mal à l’aise à ce sujet. Ce n’est pas pour rien que l’on accuse parfois les gens de « boire en solitaire » … Certains sont gênés à l’idée de boire un Martini seuls au bar tandis que leur « date » sirote un Sprite.

Un verre de Perrier s'il vous plaît

Mon amie qui ne boit pas utilise la réplique suivante :

« Oui, j’adorerais qu’on se rencontre ! Juste au cas où, je ne bois pas d’alcool. Y’a absolument aucun souci si tu veux boire, mais je voulais juste te prévenir ☺ ».

Ça donne le temps à ton contact de se familiariser avec cette information et de proposer ensuite une rencontre qui vous mettra à l’aise tous les deux. Peut-être que vous vous rencontrerez tout de même dans un bar ou peut-être que le bar deviendra un café ou un bar à smoothie. Peut-être que cette personne décidera qu’elle préfère sortir avec quelqu’un qui boit de l’alcool finalement.

En bout de ligne, chacune de ces possibilités ont un aspect positif : tu t’ouvres à un champ de compatibilités plus grand et personne ne finit mal à l’aise.