Les débuts d’une relation amoureuse sont (presque) toujours teintés d’incertitudes. Quoi de plus normal si vous vous connaissez depuis peu de temps ? D’autant plus si votre relation vous tient à coeur et si vous souhaitez construire une relation solide. Alors, comment gérer les doutes au début d’une relation ?

Inspirez un bon coup, expirez maintenant, très bien : c’est parti pour un petit récapitulatif de nos conseils pour gérer les doutes au début d’une relation sentimentale. Détendez-vous, tout va bien se passer !

La beauté des débuts et du doute : un horizon de possibles et de belles surprises à découvrir à deux !

En effet, les débuts d’une relation peuvent faire douter, car ils viennent bousculer les habitudes que vous aviez, et vous obligent à intégrer plein de nouvelles informations, à prendre en compte le fait que vous n’êtes plus seul(e). 😵 Quoi de plus grisant quand on y pense ?

Il s’agit d’une nouvelle aventure, cela vous pousse à sortir de votre zone de confort, à être peut-être moins centré sur vous-même. De plus, vous savez que votre compagne/compagnon fait de même de son côté, créant pour vous une place dans sa vie petit à petit. Quelle douce pensée ! 😇

Alors, avant de laisser le stress du doute vous envahir et de vouloir à tout prix tout contrôler et tout régler ou mettre en place au plus vite pour vous délester de ce fardeau, n’oubliez pas que cet espace de flottement est nécessaire au mouvement et indispensable pour avancer et évoluer.

Apprenez à apprécier cet espace et à le considérer comme un ensemble de nouvelles possibilités, que vous ne pouviez pas connaître en étant célibataire. De jolis horizons s’offrent à vous désormais !

Prendre son temps : avancer doucement mais sûrement !

Vous étiez seul(e), vous ne l’êtes plus : si vous prenez quelques secondes pour y penser, vous vous apercevrez aisément de l’ampleur d’un tel changement. 🌪 Il s’agit d’un véritable bouleversement.

Il est tout à fait normal d’avoir des doutes car si vous venez de rencontrer la personne avec qui vous avancez désormais, la moitié de ce bouleversement gigantesque dépend de cette personne, c’est-à-dire de facteurs très peu ou pas connus. Même dans le cas où vous connaissiez cette personne auparavant, en tant qu’ami(e) par exemple, la nature de votre relation est différente à présent, 🔥ce qui laisse une bonne part d’inconnu également.

Pour cette raison, il est important de faire les choses pas à pas, tranquillement. De cette façon, vous pourrez mieux vous ajuster l’un à l’autre. Prenez le temps de vous, découvrir, d’apprendre à vous connaître et de vous apprivoiser.

Ne pas prendre son temps fait malheureusement partie des erreurs les plus communes en début de relation amoureuse.

Aller vite au début d’une relation peut être très stressant, car vous apportez dans votre vie de gros changements avec de nombreuses variables inconnues dans l’équation. Notamment si vous n'avez vécu de relation amoureuse auparavant.

De plus, aller trop vite risque de fragiliser votre couple et de créer des tensions dès le départ, générant des incompréhensions et des frustrations lorsqu’on se rend compte que ce qui nous semblait évident de l’est peut-être pas tant que ça, qu’il aurait mieux valu faire les choses autrement, ou encore que l’on n’est finalement pas d’accord à propos de quelque chose qui nous semblait pourtant acquis et spontané sur le moment. ⭐️

Savourez l’effervescence des débuts d’une relation amoureuse, oui ! Mais ne vous y perdez pas, et puis profitez-en pour faire durer cette magie des débuts. Ce temps est précieux car c’est là que vous allez bâtir les fondations de votre relation, alors ne vous précipitez pas ! Prendre votre temps vous permettra également de voir venir les changements petit à petit et de vous habituer à votre rythme, sans panique !

Osez parler franchement de vos doutes

Au début d’une relation, on peut avoir tendance à garder pour soi nos doutes, afin de ne pas faire peur à notre amoureux(se) en cas de point de vue différent, pour ne pas faire fuir cette personne. En effet, maintenir le silence permet de protéger vos fantasmes (ainsi que ceux de votre partenaire), en nous voilant un peu la face. Repousser l’échéance d’une discussion à propos d’un doute que vous avez ou quelque chose qui vous tracasse n’est pas une solution sur le long terme (et vous le savez !).

Alors on prend son courage à deux mains, et on ose dire ce qu’on a sur le coeur, ce dont on a peur, ce que l’on désire, ce qui nous embête, ce qui nous interroge. La communication est la clé d’une relation solide. Soyez honnête avec l’autre, mais surtout, soyez honnête avec vous-même.

Allez dans un lieu romantique ou agréable dans lequel vous vous sentez bien et prenez le temps d'aborder ce qui vous tient.

Mais là encore, attention à ne pas aller trop vite et à ne pas mettre la charrue avant les boeufs. Faites les choses dans l’ordre ! (Évitez les débats très sérieux sur les prénoms que vous souhaitez donner à vos futurs enfants communs 😅 au bout de 72h de relation par exemple).

Si vous n'êtes pas encore prêt.e à en parler, vous pouvez écoutez d'autres personnes se livrant via des podcasts qui parlent d'amour ou de relation amoureuse. Cela vous aidera à trouver les mots, à voir les choses différemment et à cherche une solution épanouissante.

Douter de soi, douter de l’autre, douter d’un avenir en commun

  • Douter de soi

Prenez confiance en vous ! Osez vous affirmer et surtout, faites attention à ne pas faire de concessions qui vont contre vos besoins et vos désirs profonds. Ne vous pliez pas en quatre pour l’autre, et en priorité, respectez-vous ! Attention en effet à ne pas sacrifier votre équilibre pour une relation sentimentale, ou à tolérer des choses qui vous dérangent. Dans ces cas-là, soyez clair(e) et ne laissez pas la place au doute : imposez-vous.

  • Douter de l’autre

Vous doutez de votre amoureux(se) ? Encore une fois, c’est normal ! Avant tout, faites vous confiance, et suivez votre instinct. Soyez à l’écoute de vos sensations et apprenez à faire la différence entre un doute « normal » ou « sain », dû au fait qu’il s’agit d’un début de relation avec quelqu’un que vous connaissez peu, et un doute qui doit retentir comme une sonnette d’alarme. Si le doute que vous ressentez indique un danger (quelqu’il soit), pour vous ou votre équilibre, écoutez votre instinct et prenez les décisions qui s’imposent pour vous. En apprenant à faire cette différence, vous pourrez petit à petit mieux gérer vos doutes, car vous saurez reconnaître une menace d’une simple incertitude ou d’un questionnement.

  • Douter d’un avenir en commun

Là encore, temps et communication permettront de découvrir petit à petit si vous désirez les mêmes choses, si vous êtes à l’aise dans cette relation, si vous êtes compatibles et si cela peut devenir une relation amoureuse solide et de stable.

En tous cas, c’est ce qu’on vous souhaite !

Enfin, si vous doutez, dites-vous que c’est sans doute aussi le cas de votre partenaire, alors n’hésitez pas à la (ou le) rassurer !

Retrouvez aussi nos autres articles :