Avec actuellement plus de 200 000 membres, le club de lecture féministe d’Emma Watson en janvier 2016, Our Shared Shelf, démontre l’intérêt de la toile pour les enjeux féministes. Nous aimons lire également, voici donc notre top 7 des bouquins qu’il est indispensable d’avoir sur sa table de chevet !

king-kong-theorie-despentes-livres-feministes-1livres-feministes-simone-de-beauvoir--deuxi-me-sexelivres-feministes-benoite-groult-ainsi-soit-elle

1. King Kong théorie : percutant de vérité

Désormais culte, cet essai de Virginie Despentes propose à travers l’évocation de thèmes comme la prostitution ou le viol une (re)définition moderne de la sexualité féminine. Avec un langage cru et sans fard, l’auteure mêle le récit d’évènements de son histoire personnelle avec des réflexions plus larges sur le féminisme. Accessible et percutant, ce livre est un incontournable pour quiconque s’intéresse à la place et au rôle des femmes dans notre société.

2. Le deuxième sexe : l'existentialisme au service du féminisme

Il s’agit pour Simone de Beauvoir de démontrer que les femmes doivent écrire leur propre histoire (ou Histoire). Elle pose comme un fait l’infériorisation des femmes par le patriarcat, mais considère que les femmes sont responsables de leur émancipation. Elle dénonce donc leur passivité face à cet état de faits. Selon Simone de Beauvoir, le contrôle des naissances, l’accès au monde du travail et à l’éducation sont les conditions sine qua non de la libération des femmes. Résolument moderne pour l’époque de sa publication, cet ouvrage majeur est aujourd’hui un classique et reste d’actualité : un indispensable à déposer sur sa table de chevet !

3. Ainsi soit-elle : le patriarcat passé au crible

Autre classique, autre chef d’oeuvre ! Journaliste, romancière et militante emblématique du féminisme, Benoîte Groult a publié de nombreux essais féministes. En particulier, nous incluons dans ce top Ainsi soit-elle, un des meilleurs livres féministes de l’histoire. Dans cet essai, elle dénonce la tradition, instituée par les hommes et responsable selon elle de la subordination des femmes. Grâce à une documentation riche, Benoîte Groult rappelle le conditionnement imposé aux femmes et présente l’engagement féministe comme une nécessité.

livres-feministes-solange-te-parle-tres-intimelivres-feministes-une-chambre-a-soi-virginia-woolf

4. Très intime : des témoignages poignants de sincérité

Un livre unique, à offrir à toutes et à tous dès l’adolescence. Ici, Ina Mihalache - Solange te parle sur Youtube - se donne pour mission de retranscrire les entretiens qu’elle a faits pour la radio auprès de vingt femmes. Vraies, touchantes et percutantes, ces histoires nous donnent un aperçu de ce qui se joue dans l’intimité d’une chambre à coucher. Les femmes interrogées se livrent sans compromis au micro d’Ina Mihalache, et nous racontent tant leur plaisir que les violences subies, les aléas de la libido et les petits arrangements avec soi-même. Ce livre fera du bien à toutes celles qui se posent des questions sur ces sujets parfois encore tabous aujourd’hui, et à tous les hommes soucieux de mieux les comprendre.

5. Une chambre à soi : la nécessité d'avoir son propre espace pour créer

Ce chef d’oeuvre est écrit par Virginia Woolf, à partir de la série de conférences réservées aux femmes qu’elle prononce en 1928 à l’université de Cambridge. Puisant ses arguments dans l’histoire littéraire et la position des femmes dans ce milieu, Virginia Woolf énonce sa désormais célèbre thèse, postulant qu’une femme doit avoir à sa disposition des moyens et surtout « un lieu à soi » si elle désire produire une oeuvre de fiction littéraire. Disposer d’un espace personnel, dédié à la création et à l’expression, serait la clé nécessaire pour favoriser l’écriture.

livres-feministes-bell-hooks-ne-suis-je-pas-une-femme-femme-noire-intersectionnalitebeaute-fatale-mona-chollet-livres-feministes

6. Ne suis-je pas une femme ? Femmes noires et féminisme : l'importance de l'intersectionnalité

Nous plaçons ce livre dans ce top car il aborde une problématique particulière du féminisme : l’intersectionnalité. Ce terme désigne le fait qu’une personne subisse plusieurs formes de discrimination ou de domination. Ici, Bell Hooks reprend les arguments énoncés par Sojourner Truth, ancienne esclave aux Etats-Unis et abolitionniste, lors de son discours de 1851. Bell Hooks décrit la stigmatisation double vécue par les femmes noires, en critiquant le féminisme blanc. Selon elle, il faut prendre en compte des spécificités liées aux situations de discriminations croisées afin de construire un féminisme pertinent et inclusif.

7. Beauté fatale : contre les stéréotypes véhiculés par les médias

Démolir le culte de la beauté, tel est l’objectif de Mona Chollet dans cet essai. Chapitre après chapitre, la journaliste dénonce l’injonction à être féminine et le matraquage de normes inatteignables par les médias. Minceur extrême, poitrine pulpeuse et tant d’autres exigences stéréotypées véhiculés par les publicités, la presse féminine, les séries télévisées, les comptes instagram d’influenceuses au corps de rêves… Pour Mona Chollet, la question de l’image du corps des femmes doit être placée au coeur des préoccupations du féminisme. De quoi décomplexer un peu !

Si vous aimez les femmes, si vous souhaitez mieux les comprendre, en savoir plus à propos du féminisme, apprendre quels sont les enjeux de cet engagement, changer de point de vue ou simplement passer un agréable moment au fil de ces lectures, n’hésitez pas à piocher dans ce top des meilleurs livres féministes. Il y en a pour tous les goûts !