La rupture amoureuse ... Vous avez le moral dans les chaussettes, la vie vous paraît fade et dénuée de sens depuis qu’il/elle est parti(e) ? Pas de panique, vous allez bientôt reprendre le contrôle. S’il n’existe aucun remède magique pour se remettre miraculeusement d’une rupture amoureuse, et que vous ne possédez pas le contrôle sur vos sentiments, vous possédez en revanche le contrôle sur vous-même et ça, c’est déjà beaucoup.

se-remettre-rupture-amoureuse

“Je suis maître de mon destin, le capitaine de mon âme”. Invictus, William Ernest Henley

Si vous êtes ici, c’est que vous êtes déjà dans une démarche de rédemption ; vous voulez sortir la tête de l’eau et je vous en félicite. Et je peux d’ores et déjà vous faire une promesse : ça passera. Oui, cela vous paraît impossible et désespéré aujourd’hui, mais vous verrez qu’un beau jour, vous vous lèverez un matin et vous irez mieux, aussi improbable que cela puisse paraître.

“Lorsque survient un chagrin ou une désillusion, on oublie qu'on oubliera. On le sait pourtant, mais on l'oublie. Tout serait beaucoup plus facile si on s'en souvenait”. Les lits à une place, Françoise Dorin

Etape n°1 : Ne tournez pas la page, déchirez-la !

se-remettre-rupture-amoureuse

Si vous êtes d’une nature introspective et avez tendance à chercher réponse à tout, arrêtez tout de suite. Pourquoi ? Parce que c’est douloureux, peu concluant, et que vous gagnerez rien de plus qu’une belle migraine et de nouvelles interrogations. Si une phase de mise au point sur les raisons de la rupture est certes constructive, passé cela, il vous faudra tirer un trait pour éviter de remuer le couteau dans la plaie en regardant inlassablement derrière vous. Hier appartient déjà au passé, que vous le vouliez ou non, et nous n’avons d’emprise que sur le présent.

Et concrètement ?

Essayez d’être philosophe et d’accepter la situation. « Pourquoi elle m’a quitté ? » ; « qu’est-ce que j’ai fait de mal ? » ou « comment récupérer mon ex ?” — des milliers de questions se bousculent dans votre esprit, mais autant vous faire dès maintenant à l’idée que vous n’aurez pas toutes les réponses. Cela est frustrant, j’en conviens, mais vous devez vous y résoudre. L’amour est une addiction comme une autre, alors pour vous en débarrassez, vous allez devoir la traiter comme telle. Ne recontactez pas votre ex pour le harceler de questions, quémander une amitié illusoire et prématurée ou chercher du soutien de la part de la personne qui vous a justement fait souffrir. Vous trouvez ça normal que la victime cherche à revoir son bourreau ? J’exagère à peine mais l’idée est là, et comme vous n’avez pas le syndrôme de Stockholm, vous ne le ferez pas.

En un mot, coupez les ponts si ce n’est pas déjà fait. Vous pourrez ainsi vous vanter d’avoir au moins votre dignité comme lot de consolation. Débarrassez-vous des cartes, photos et de tout autre objet qui vous évoque votre ex. Certes, cela fait mal, mais si vous voulez vous remettre (et vous le voulez), vous devez passer par cette étape qui vous évitera un permanant ressassement.

Etape 2 : Livrez bataille contre vous-même

rupture-amoureuse-surmonter-douloureuse

Facile à dire vous me direz, le coeur en miettes, reniflant péniblement devant votre écran, le regard vague et la mine grise. Et puis vous n’avez plus goût à rien et n’aspirez qu’à vous morfondre. La vie n’a plus de sens. C’est ce que vous ressentez ? Aucun problème, c’est tout à fait normal de passer par là. Il n’est jamais facile de remonter la pente du toboggan à l’envers. Si vous suivez ces conseils, vous aurez l’occasion de vous prouver que vous êtes beaucoup plus fort que vous ne l’aviez imaginé. Attention, cela ne signifie pas que vous n’aurez plus mal d’un seul coup, cela veut simplement dire que deux options s’offrent à vous et que je vous les propose aujourd’hui : renoncer ou continuer la bataille. Et vous êtes un vainqueur ; ce n’est qu’une question de temps pour que vous vous en aperceviez.

Et concrètement ?

Interdiction de vous laisser aller. Vous n’irez jamais mieux en restant des heures dans ce canapé à regarder le plafond en repassant mentalement le fil de votre histoire — ni en faisant une grève de la faim à la Gandhi, ou au contraire, en vous empifrant de mars glacés et de pizza au pepperoni. Vous perdez de précieuses minutes de votre vie dans la spirale de l’improductivité. Levez-vous, tout commence. Primo, ne vous enfermez pas : forcez-vous d’abord à des choses simples comme parler avec vos amis ou partir voir votre famille à la campagne pour vous ressourcer. Vous aviez tout focalisé sur votre moitié et ça ne vous dit plus rien ? C’est normal aussi. Il est facile de se laisser glisser dans le chagrin, le bonheur quant à lui demande souvent un certain effort. Mais j’ai bien dit “forcez-vous”. Vous verrez qu’en parlant de ce que vous ressentez, en échangeant avec vos proches, vous prendrez du recul sur votre situation, trouverez une oreille attentive et parfois des situations similaires à la vôtre tout en pouvant épancher votre coeur. Et vous pourriez même vous changer les idées et prendre du plaisir. Si si, je vous assure, vous pourriez être étonné(e).

Etape 3 pour se remettre d'une rupture amoureuse : Soyez l’artisan de votre bonheur

se-remettre-surmonter-rupture

Non, vous n’avez pas besoin de lui ou d’elle pour continuer à vivre. Nous sommes beaucoup à faire l’erreur de chercher à travers quelqu’un d’autre, ce que nous ne trouvons pas en nous-même, au risque alors d’oublier jusqu’à notre propre identité et notre perspective personnelle. Communément, on peut appeler cela “vivre à travers quelqu’un d’autre”. Si vous vous reconnaissez là-dedans, sachez que votre rupture est salvatrice. Vous connaissez le dicton : commencez par vous aimer vous-même. Aucune dépendance ne peut conduire à un plein épanouissement sur le long terme. Pendant la période que vous passerez dans cette catégorie effrayante qu’est le célibat, vous allez vous rendre compte de toutes les possibilités qui s’offrent à vous. Vous avez plus de temps, alors exploitez-le, et donnez-vous l’opportunité d’en faire ce que vous voulez ! Vous détestez le mot solitude, mais sachez qu’il est aussi synonyme de liberté.

Et concrètement ?

Vous rêviez de voyages et d’aventures et vous êtes enfermé(e) dans votre cocon d’amour rassurant. Mais aujourd’hui — ainsi va la vie — on vous a jeté à coup de pied en dehors de votre bunker, et vous vous retrouvez maintenant vulnérable et tétanisé, au beau milieu du champ de bataille qu’est la vie. Plutôt que de vous morfondre, vous allez prendre votre courage à deux mains et saisir cette liberté contrainte plutôt que de la gaspiller en larmoyant. Prenez des risques, n’ayez pas peur de sortir de ce quotidien qui ne vous évoque qu’une seule et même personne dont la pensée vous serre aussitôt le coeur. Brisez le rythme que vous aviez pris. Pour cela, soyez audacieux et prenez ce billet d’avion sur un coup de tête pour vous offrir un week-end en Italie avec votre meilleure amie et découvrir les joyaux de la civilisation romaine. Partez faire un road trip en Argentine avec votre sac à dos et votre boussole. Vous vous sentirez vivant en sortant de l’infernal cercle citadin métro, boulot, dodo. Et si vous n’avez pas l’âme d’un globe trotteur, sachez qu’explorer de nouveaux horizons ne se résume pas seulement à partir à l’autre bout du monde, escalader l’Hymalaya à mains nues. Vous pouvez tout à fait vous tourner vers des activités plus accessibles, comme notamment apprendre le russe et son alphabet cyrillique qui vous a toujours fasciné(e). Et pourquoi ne pas débuter des cours de Kung Fu pour mettre à terre vos pensées négatives et exprimer ainsi votre colère réprimée ? Vous pourriez même prendre des cours de chant, vous qui chantez comme une casserole mais avez toujours rêvé d’être une rock star — rien ne vaut de se casser la voix quand on a le coeur brisé.

Etape 4 : un esprit sain dans un corps sain

se-remettre-surmonter-rupture

Que vous soyez du genre otarie implantée sur sa banquise ou plutôt inarrêtable antilope de compétition, le sport sera toujours votre allié dans la guérison. S’aérer, se dépenser : c’est la potion presque magique pour chasser les idées noires. Vous vous sentirez instantanément mieux grâce à la libération d’endorphines qui produit sur le corps un effet comparable à celui de la morphine. Et quoi de mieux que de se sentir plus heureux tout en (re)trouvant un physique d’athlète ? Le tout sans substance illicite, pour seulement quelques litres de transpiration. Allez quoi, ne faites pas la grimace — une bonne douche et c’est oublié.

Et concrètement ?

Si vous n’aimez pas le sport et que vous vous effondrez, essoufflé après 3 min de footing, vous pouvez vous contenter d’une marche longue dans un premier temps ou d’une séance de natation douce et progressive. Détente et sérenité garantie !
Si vous manquez de motivation, optez pour des cours collectifs de Zumba ou de Body Pump. Vous ferez de nouvelles rencontres et trouverez l’élan pour vous mettre en mouvement et vaincre cette terrible maladie qu’est la paresse.
Enfin, pour les plus dynamiques, prenez vos baskets et partez courir au grand air ou faire des pompes à la Rocky Balboa ; vous rentrerez requinqué(e) et verrez votre état d’esprit métamorphosé.

se-remettre-rupture-amoureuse

A ne pas faire pour se remettre d'une rupture amoureuse

  • Vous ne te noierez ni dans l’alcool, ni dans la nourriture à outrance : perdre votre foie et gagner de disgracieux bourrelets, à quoi bon ?

  • Vous n’échouerez pas dans votre lit et dans tes larmes : dignité où es-tu ?

  • Vous ne regarderez pas Titanic en boucle : vous voulez sortir la tête de l’eau, oui ou non ?

  • Vous ne vous isolerez pas : non, prendre le métro aux heures de pointe ne compte pas.

  • Vous ne recontacterez pas votre ex : qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans le mot “ex” ?

  • Vous ne te jetterez pas sur des relations “kleenex” : ne reniflez-vous pas déjà suffisamment ?

→ **Maintenant que vous avez ces quelques clés, je compte sur vous pour commencer dès à présent le premier jour du reste de votre vie. **

"Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été." —Albert Camus