Voici, une question que l'on nous pose souvent : comment s'affranchir des exigences que la société impose aux femmes ? Pas facile de répondre à cette question, mais voici quelques pistes.

Nos insécurités de femmes imparfaites : une source de profit énorme pour les marques ! 💰💸

Nous vivons dans un monde où le profit est roi, et ce à n’importe quel prix ! Afin de vendre toujours plus et de susciter la demande des consommatrices, tous les moyens sont bons. Concrètement, les femmes françaises dépensent en moyenne 2482€ par an pour des produits de beauté (soit 6,8€ par jour !). 🙀 A y regarder de plus près, on peut se demander quels sont les produits ou les services que nous achetons et qui nous sont vraiment utiles, ou qui nous procurent véritablement du bien-être. Sommes-nous toutes si laides que ça, pour que nous ayons besoin de dépenser tant pour notre apparence ? Je ne crois pas !

Les marques se réjouissent de nos insécurités, et en profitent pour nous vendre au quotidien des dizaines de produits « miracles » qui nous permettront de mincir, d’avoir une peau parfaite, des cheveux soyeux, de ne pas vieillir, etc. Aucune de nous n’est gagnante dans ces achats, mais les marques s’en frottent les mains !

Se sent-on vraiment plus belle après avoir appliqué sur notre visage une dizaine de crèmes aux propriétés magiques ?

Il en résulte pour toutes les femmes une perte considérable d’argent et de temps, ainsi qu’une confiance en soi fragilisée et un stress permanent afin de correspondre aux critères des canons de beauté dont nous assomment les publicités, les magazines, etc.

Aujourd’hui, nous allons passer en revue ces prétendus défauts qui n’en sont pas. Chaque femme est sublime telle qu’elle est, et nous aimerions participer à notre échelle à ce que chacune puisse s’affranchir des exigences de la féminité, et s’épanouir telle qu’elle est ! Vous êtes forte, vous êtes belle, et vous avez probablement de grandes choses à accomplir avec l’argent et le temps que vous gaspillez peut-être en produits et services de beauté, pour combler des imperfections qui n’existent pas !!

En finir avec le culte de la femme fragile !

On entend de plus en plus souvent le slogan « les vrais hommes n’ont pas peur de l’égalité ». Alors, à quels hommes cherchons-nous à plaire lorsque l’on s’affaire à être toujours plus mince, c’est-à-dire toujours plus effacée et plus faible, quels hommes essayons-nous de rassurer ?

  • Une femme musclée n’est pas une femme féminine. Pourquoi ça ? Pourquoi les femmes qui ont par exemple des épaules musclées parce qu’elles font de la natation, devraient-elles se sentir complexées et se trouver « trop masculines » ? Certaines femmes qui font du sport se sentent gênées de développer une certaine musculature et ne veulent pas sembler trop fortes par rapport à leur compagnon, ou ont peur que cela nuise à leur potentiel de séduction. Pourquoi ne serait-ce pas plutôt un motif de fierté et d’épanouissement personnel ? 💪
  • De même, comment se fait-il qu’encore tant de femmes continuent de porter des talons, pour se sentir sexy, alors qu’elles ont mal aux pieds ? Sans parler des talons obligatoires dans certaines professions, qui blessent et abîment les pieds ! On peut tout à fait aimer porter des talons, bien sûr, mais nous devrions nous sentir aussi belles dans des chaussures plates. Après tout, on se sent plus libres de nos mouvements, et plus solides dans de bonnes baskets, qui ne nous rendent pas vulnérables ! 👠👟👞
  • Même chose en ce qui concerne l’épilation ! Tant d’argent et de temps dépensé à éliminer tous nos poils, par peur de sembler négligée, alors que nos poils sont doux et chauds et font partie de notre corps. Le corps féminin est beau tel qu’il est, avec ou sans poils, et le corps féminin est malin et mystérieux ! Par exemple, les poils de notre pubis cachent le sexe féminin, ce qui suscite la curiosité et nous donne du pouvoir. Pourquoi s’acharner à dévoiler tout de notre intimité et à autoriser l’accès à nos secrets en un coup d’oeil ?

Sans compter que nos poils ont une fonction biologique. Ils ne sont pas sales contrairement à l’idée répandue, mais au contraire ils sont très hygiéniques puisqu’ils aident à protéger notre flore bactérienne !

L’exigence des formes dites féminines : stop !

Combien de femmes sont complexées par leur petite poitrine ou par leurs fesses « trop plates », parfois au point de recourir à la chirurgie esthétique ? Les petits seins sont très jolis, et ils permettent une liberté de mouvement plus grande que les fortes poitrines, sans compter que vous pouvez vous permettre tous les décolletés et toutes les formes de soutien-gorge, voire même la liberté de ne pas en porter du tout si vous le souhaitez ! N’oubliez pas qu’il en faut pour tous les goûts, et que tous les hommes ne fantasment pas sur Kim Kardashian ! Vous pouvez trouvez d’autres modèles de sensualité et de beauté, et surtout, vous pouvez devenir votre propre modèle !

Même la star de la téléréalité Nabilla, qui a surfé longtemps sur les réactions suscitées par son physique sulfureux et modifié par la chirurgie esthétique, évoque dans les médias l’idée de réduire sa poitrine afin de retrouver un corps plus naturel, tout en soulignant ses douleurs de dos dues à la taille de sa poitrine. 👙

Il est parfaitement possible d’être belle, sexy, féminine, quelle que soit la taille de votre bonnet de soutien-gorge !

Mettre la peur de vieillir au placard ! ⏳

Le paradoxe de l’âge : les femmes qui vieillissent sont souvent considérées comme étant sur le déclin, de moins en moins belles, tandis que les hommes qui prennent de l’âge gagnent en charisme ! Pourquoi le poivre et sel ferait-il le charme des uns et la laideur des autres ?

Mona Chollet aborde ce thème dans son dernier livre « Sorcières, la puissance invaincue des femmes ». 🧙‍♀️ Elle estime que les femmes d’âge mûr font peur car elles ont de l’expérience, et elles ne sont plus si facilement influençables que les femmes plus jeunes et plus naïves. L’âge est une force, et non un défaut. Il faut cesser d’avoir peur de notre savoir, et arrêter de cultiver une innocence qui nous rend plus fragile… et plus serviles. Cessons d’avoir peur de vieillir, et commençons à être heureuses de nous enrichir d’expériences, d’évoluer, d’apprendre…

Nous ne sommes pas obligées de camoufler tous nos cheveux blancs, et si vous en doutez encore, il suffit de regarder les images de femmes comme Sophie Fontanelle, une des premières à s’affirmer avec sa chevelure naturelle !

Le maquillage : une mauvaise habitude ? 💄💅

Le temps consacré par les femmes au maquillage s’élève à 3h29 par semaine en moyenne. 🙀 On peut se demander si ces précieuses minutes ne pourraient pas être mieux investies !

Trop de femmes doutent d’elles et n’osent pas sortir de chez elles sans maquillage, ou se sentent très mal lorsqu’elles le font. Est-il normal d’apprendre à une jeune fille à camoufler un bouton plutôt que de lui expliquer que ce n’est pas grave ? Le maquillage prend pour certaines une importance énorme, plutôt que de rester anecdotique ou superficiel. Peut-être serait-il plus positif d’apprendre à se détacher de tout ça, à relativiser, et à redonner un poids plus modeste dans nos vie à l’injonction d’être belle. Vous pouvez être autre chose qu’une image, qu’un physique. Vous pouvez décider d’utiliser ces 3h29 pour vous amuser, vous instruire, construire un projet, ou même pour vous reposer et dormir ! Vous avez le droit d’aimer vous apprêter, de temps en temps, ou tous les jours, et vous avez le droit de vous en ficher. Mais c’est à vous de le décider, et personne d’autre !

Florence Foresti déclarait dans un son spectacle « Madame » : « je me rappelle étant jeune, le temps perdu à se trouver moche ! ». Oh que oui, merci Madame ! 👏

Les femmes doivent être douces, gentilles, discrètes, sages, généreuses… ou pas ! 👼😈

D’après la théorie de la complémentarité des stéréotypes, on attribue aux femmes et aux hommes des qualités distinctes. Cependant, on dira par exemple des hommes qu’ils sont innovants mais peu généreux, tandis qu’on dira des femmes qu’elles sont généreuses mais peu inventives. En d’autres termes, on attribue aux femmes des qualités inutiles en termes de pouvoir.

On attend donc des femmes qu’elles soient effacées, douces, discrètes, gentilles, sages, généreuses, attentives aux besoins des autres, polies, souriantes… Or, les femmes aussi peuvent être efficaces au travail, intelligentes, autoritaires, énervées, audacieuses…!

Vous pouvez être tout ce que vous désirez être. Votre féminité ne doit vous arrêter ou vous freiner dans aucun des aspects dans votre vie.

Vous pouvez d’ailleurs décider d’être féminine, quelle que soit la définition que vous donnez à ce terme, ou décider de ne pas l'être…!